PROXIMO EXPERTISE

Proximo, Digitalisation et Organisation du travail

Le travail en ces périodes de pandémie, nous a imposé l’adaptation de notre organisation en particulier par la généralisation de l’utilisation du digitale dans nos process de production au quotidien.

Ce vécu nous a permis de tirer les conclusions suivantes :

  • La grande expérience du travail à domicile nous a enseigné l’importance du digital, en matière de transformation de travail, tant au niveau de notre profession de conseil et d’auditeur que pour l’ensemble des autres professions.
  • Le changement des pratiques de l’organisation du travail, son rythme et ses méthodes ont de profondes implications pour le travail/vie avec des conséquences sur le plan social et légal.

Face à cette situation, nous avons considéré ce timing comme une opportunité pour développer la digitalisation de nos process de production tant en matière de nos métiers de conseil, d’expertise comptable, et d’audit, qu’au niveau de la gestion de notre quotidien. Nous nous sommes ainsi appuyés sur ces évolutions pour relever les défis suivants :

  • Jouer pleinement notre rôle d’accompagnateur de nos clients en pleine période de mutation de notre environnement technologique, économique et social et intégrer les motivations de nos clients et de notre équipe dans notre quotidien.
  • Améliorer notre communication tant en matière de délai que de contenu, afin de la rendre plus utiles et fluides pour nos clients et notre équipe.

Cette évolution nous a interpellé à plus d’un titre et nous a amené à réfléchir sur les aspects suivants afin d’arrêter une Vision/ approche/réponse :

  • Réfléchir le degré de la souplesse de l’organisation et des processus afin de s’adapter aux imprévus;
  • Adapter le but et la signification du travail et sa place dans le quotidien de l’individu.
  • Organiser le développement de la digitalisation de l’information économique et sociale et s’assurer de notre capacité d’intégrer dans nos schémas organisationnels, le bouleversement de l’organisation des procès de production de l’information financière.
  • Sécuriser la production de l’information particulièrement, en cette période de pandémie.
  • Se positionner face à la multitude des éditeurs informatiques, des politiques de sécurité, des moyens de communication et de l’évolution technologique en la matière. Situation qui rend l’arbitrage complexe au niveau de l’organisation de nos systèmes d’information, à court et à moyen terme.
  • Organiser la disponibilité et l’accroissement du volume des données financières et économiques, et préciser le rôle à jouer par le professionnel, que nous sommes, au moins au niveau des axes suivants :
    • L’organisation de la collecte de l’information,
    • Le mode de la production,
    • Le mode de la synthèse et de la communication avec notre environnement interne et externe.
  • Organiser la gestion de nos relations humaines tant en interne, qu’avec notre environnement professionnel.
  • Adapter nos schémas organisationnels aux motivations de nos équipes, l’humain reprend encore, plus aujourd’hui que par le passé, sa place centrale au niveau de nos sensibilités et préoccupations.
  • Faire évoluer la gestion des ressources humaines de nos organisations, en matière de recrutement, de formation, d’évaluation et de gestion de carrière.

Cette réalité ouvre une nouvelle ère pour les générations futures dans l’organisation du travail, la qualité de la vie et l’organisation des relations humaines.

Mars 2023

Mohamed Fouzi DINARI